• Barrios Latinos

Furie, le collectif qui anime la nuit lyonnaise

Mis à jour : 22 déc. 2020

Aujourd’hui, je te présente les copains de Furie ! Le collectif est né de la rencontre entre deux français, Patxi et Napalm Pims - les Sheitan Brothers - et deux brésiliens installés à Lyon, Pedro Bertho et Nilo Viera, originaires de São Paulo.


Furie, c’est quoi ?

Furie, c’est une folie douce doublée d’une rage de vivre !


Plus qu’un simple collectif festif, Furie est un manifeste socio-culturel qui milite pour partager une énergie vitale qui crie et qui danse, un esprit de chaleur dans la nuit lyonnaise. Derrière leur étiquette de producteur événementiel, il y a une vie sociale et affective qui compte autant que la musique.


Diffuseur d’une énergie transfrontalière, le collectif est le produit d’une rencontre entre des français et des brésiliens. Mais leur musique n’est ni traditionnellement française, ni traditionnellement brésilienne. Elle est surtout ouverte, curieuse de tout dans la recherche d’échanges musicaux au-delà des clichés. Pour les membres de la team, la musique est un vecteur d’informations qui permet de relire l’histoire des deux pays. L’idée est de faire autre chose de nos origines coloniales, malgré tout le mal qu’elles ont causé, et de mettre en évidence la diversité et la richesse culturelle dont on hérite.

Furie est donc une famille au-delà de la scène ; réunie autour de valeurs humanistes, d’une curiosité artistique, d’un goût pour le voyage, d’un esprit d’ouverture, de chaleur et de bienveillance.



La rencontre

Pedro Bertho et les Sheitan Brothers se rencontrent pour la première fois en 2019, par l'entremise d'Augusto, aka DJ Trepanado du collectif Selvagem.


DJ Trepanado organise depuis plus de 10 ans une partie de la vie nocturne de São Paulo, où Pedro Bertho commence sa carrière de DJ. La Festa Selvagem agite les nuits brésiliennes, elle est tropicale et anarchique, et fait souffler un vent de folie douce. De l’autre côté de l’Atlantique, les Sheitan Brothers diffusent déjà leurs morceaux énervés et chaleureux, résolument ouverts à tous les continents. Et c'est sur Radio Meuh, à La Cluzat, une semaine après l’arrivée de Pedro en France, que se scelle leur amitié musicale. A partir de là, on peut dire qu’une magie opère dans l’énergie toute spéciale qui fait les relations franco-brésiliennes…


Le collectif Furie commence à se produire à la Boîte Noire, une pizzeria du 3e arrondissement de Lyon qui confie à Patxi la direction artistique des « Jeudis ». C’est l’occasion d’inviter des DJ brésiliens, comme Caio Formiga, qui mixe samba et disco brésilienne.


Par la suite, Furie organise des événements de plus grande ampleur, les soirées Brazuka, au Heat puis au Sucre, où ils invitent DJ Paulão et Pigmalião de São Paulo. L’énergie du collectif est contagieuse et lorsque les Nuits Sonores proposent à Furie de monter un projet à la Commune dans le cadre des Extras, tout s’emballe. Le programme (malheureusement annulé par le Covid) devient non seulement musical mais aussi culinaire : des chef.fe.s cuistos brésilien.ne.s (Notorious Family) se mêlent aux DJ.

Furie est né.



BRASA : des soirées hautes en couleur


Furie est donc un projet qui démarre sur les chapeaux de roues et qui se trouve freiné comme toute l’industrie culturelle par le Covid. Mais nos amis n’en restent pas là : ils ont trop d’énergie à partager. La bande franco-brésilienne organise un événement bien à elle après le premier confinement sur le même format culinaire et musical, au Parc de la Rayonne, à Villeurbanne. C’est la première BRASA (éclat de feu en portugais), l’occasion de voir à l’œuvre cette combinaison d’énergies qui fonctionne si bien qu’elle est suivie d’une seconde édition en septembre 2020. La famille s’agrandit : des bénévoles on fire, un public fidèle, de tout nouveaux artistes (c'est le premier set des Chicas Buarque, aux inspis 100% queer) et d’autres plus installés, comme Mangabey, les Sheitan Brothers et Pedro Bertho.


Mélange d’artistes brésilien.ne.s, tels que le collectif GopTun, Badsista, Forro Red Light, Barbara Boeing et Teto Preto, mais aussi de français comme Pablo Valentino ou Rigo ; cette scène mêle la house psychédélique, la techno, le disco brésilien, la musique arabe, et bien sûr la samba et l’afrobeat !



La suite


Lors du 2eme confinement, Furie décide d’étendre ses sphères d’activités. En collaboration avec DJ Trepanado et le collectif Selvagem, ils lancent un projet éditorial dont la sortie est prévue en janvier 2021. Chaque semaine, ils proposeront un contenu sur leur page instagram, avec des DJ set, des interviews, des recettes de cuisine, des podcasts pour parler de leur histoire et partager leurs sorties musicales. Un terrain supplémentaire pour communiquer sur ce qui fait la « patte » Furie : des projets musicaux et culinaires qui sont pour eux des occasions de partage, de curiosité et de richesse culturelle.


Le contenu est encore confidentiel mais les connaissant, l'affaire est à suivre de près… Si ça t’a inspiré, je t’invite à les suivre sur @furiemusic, en attendant de les retrouver pour des danses endiablées en 2021 !





Et pour tout de suite, une petite playlist concoctée par Pedro et Patxi !


Camille


118 vues0 commentaire